La conscience de notre corps dans l’espace

La posture

L’ostéopathie peut vous aider à retrouver une bonne posture et une meilleure liberté de mouvement. Dès la première rencontre, l’ostéopathe observe la symétrie du corps et le résultat de celui-ci oriente les traitements afin d’optimiser cette posture.

Votre système postural détient plusieurs capteurs. Ils sont les yeux, la mâchoire, l’oreille interne, les ligaments, les tendons, les muscles posturaux, la peau et les pieds.
L’affaissement de la colonne vertébrale occasionne plusieurs dysfonctions. Avec une attention accrue, nous favorisons une meilleure circulation de tous les fluides, principalement les influx nerveux.

Les yeux ouverts amènent une précision du système postural supérieure de 250% par rapport aux yeux fermés. Cependant les informations sensorielles sont beaucoup plus rapides les yeux fermés pour contrôler son équilibre. La posture accepte rapidement de nouvelles informations et se réorganise en conséquence dans l’espace.


Les capteurs

colonne vertébraleLe pied contrairement à ce que l’on peut penser n’est pas le départ de la posture. Le rôle sensitif du pied est plus important que son rôle mécanique. Selon les maîtres yogis, un bon appui plantaire a la forme d’un triangle, le talon et les deux extrémités de la paume du pied. Apportant la conscience à ces endroits nous pouvons arriver à une meilleure stabilité du corps en position debout. La charge du pied est distribuée à partir de l’astragale, le talon.

Les mouvements de la tête font bouger les liquides contenus dans l’oreille interne activant ainsi les récepteurs de l’équilibre. Ces récepteurs permettent d’informer le cerveau continuellement sur la position de notre tête dans l’espace et contrôle notre posture.

L’ostéopathe avec des techniques douces ramène ce mouvement naturel dans le corps vers l’équilibre des tissus et des membranes.

Les stratégies d’équilibre ne sont pas uniques. Elles sont variables d’un individu à l’autre selon ses acquis antérieurs. La simple observation de votre posture devant le miroir peut vous aider à prendre conscience de votre positionnement.

L’objectif ultime dans la rééducation posturale est de toujours étirer la musculature postérieure qui est souvent faible, tendu, trop courte et contracturée en permanence. Tous les muscles sont reliés par une chaîne musculaire et la plus importante serait la postérieure. Celle-ci provoquerait plusieurs incapacités.

Les os grandissent plus vite que les muscles, durant la croissance juvénile des douleurs surviennent souvent à ce moment. Les ischios-jambiers sont les muscles qui seraient le plus fréquemment atteints. Cela peut amener plusieurs lésions aux niveaux des genoux, des chevilles ou certaines tensions musculaires au niveau de la hanche.

En ostéopathie, la respiration est le souffle de la vie cela est magique. La synchronisation du mouvement de la respiration est donc recherchée par le thérapeute pour améliorer le traitement lors des mobilisations et obtenir la détente des tissus.

L’anatomie, via ses courbures rachidiennes, est le principal comportement anormal de votre posture. Le premier objectif est d’atteindre une souplesse musculaire.

posture et osteopathie

Un segment vertébral en dysfonction va toujours dans le sens de l’aisance du mouvement. Nous sommes confortables dans nos lésions, car il y a compensation.

Une posture juste, établie selon chaque personne, apporte de l’énergie et de l’assurance dans la vie.

«Deux mains pour libérer la vie»

Votre ostéopathe peut vous aider dans la recherche et le maintien d’une bonne santé.
Faites-moi confiance!

SaveSave

SaveSave

SaveSave